Pour un déconfinement des esprits

Monaco, le 13 décembre 2020

/ 13/12/2020
  • Temps de lecture : 1 min

L’actualité de la fermeture des lieux culturels et de leurs rôles majeurs au sein de notre société et de notre économie se pose plus que jamais. Cette Tribune explicite l’importance du dialogue entre Science et Culture pour construire le monde de demain. Il ne s’agit pas ici que d’une question d’activité économique ; c’est notre ouverture d’esprit et notre résilience face à la crise actuelle et à inventer l’avenir qui sont en jeu.

 

Il est temps d’opposer au rebond de l’épidémie et de la crise économique, un rebond de l’enthousiasme et de l’imagination. Avec l’économiec’est la curiosité, la découverte, la créativité qu’il faut relancer pour que nous sortions plus forts, mieux à même de faire face aux grands défis environnementaux et sociaux.

 

Pour déconfiner les esprits et relancer l’imagination, pour relever les défis planétaires et préparer un avenir plus vivable et plus enthousiasmant, nous répondons présent, car il n’y a pas de futur sans Nature, ni de futur sans Culture.

 

Une Tribune à l’initiative de l’Institut océanographique, publiée dans le Journal du Dimanche,  dont le premier signataire est S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, rejoint par 32 autres signataires internationaux à la croisée des mondes de la science et de la culture : Laurent Ballesta, Charles Berling, Stéphane Bern, Sandra Bessudo, Robert Calcagno, Jean Chambaz, Xavier Darcos, Bruno David, Peter Herzig, François Houllier, Alexis Jenni, Murielle Mayette, Erik Orsenna, Vladimir Ryabinin, Enric Sala, Philippe Taquet, Valérie Verdier…

Plus d'articles

« Le mal de mer et les anomalies de l’existence à bord parviennent à rapprocher les distances. »

Prince Albert Ier de Monaco

Vivez un voyage spatio-temporel à bord du Princesse Alice II

C’est dans le célèbre bateau du Prince Albert Ier que votre âme d’explorateur devra s’éveiller pour remplir la mission qui vous sera confiée !

Que vous soyez des marins aguerris ou des jeunes moussaillons, une course contre la montre vous attend !

Une Immersion totale

Dans un décor inspiré de l’univers marin (objets de collections, outils de laboratoire et matériel d’accastillage) conçu en collaboration avec IRIS Game et grâce à une scénographie immersive réalisée par Camille Renversade, vivez une expérience incroyable.

âge

à partir de 7 ans

équipage

de 3 à 6 joueurs

durée

30 ou 60 min

genre

aventure et découverte

niveau

débutant et confirmé

Voir Aussi

La pandémie de la Covid 19 nous invite à repenser notre rapport à l’environnement
et à l’Océan.

Le 23 septembre, « L’Obs » et l’Institut océanographique vous convient à une rencontre exceptionnelle en présence d’experts, grands témoins, innovateurs…

 

– Conférence en français –

 

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du cycle « 2049 » de « L’Obs ».

voir le direct :

PROGRAMME DE LA CONFÉRENCE :

Ouverture par Robert Calcagno

Santé de l’Océan, santé de l’Homme

La santé de l’Océan est intimement liée à celle de l’Homme.

Le monde marin nous apportera-t-il les remèdes de demain ?

Rencontres avec P. Rampal (CSM) et F. Houllier (Ifremer)

Modération : Institut océanographique

Le regard de Ghislain Bardout (Under the pole)

Le plongeur et naturaliste partage son expérience lors de l’expédition « Under the Pole III » et du suivi des effets du confinement.

Table ronde : Préserver un Océan sain et vivant

Aires marines protégées, pêche, aménagement du littoral, urbanisme, tourisme… tour d’horizon de solutions durables pour la Méditerranée en 2049.

Deux intervenants :
Joachim Claudet (CRIOBE)
Lucile Courtial (BeMed)
Modération : L’Obs.

Le pitch des startups

Trois entrepreneurs innovants présentent leurs innovations pour le futur de la Méditerranée.
Mathieu Coulange (Assistance publique Hôpitaux de Marseille), Gilles Lecaillon (Ecocean),
Franck Zal (Hemarina)

comprendre le changement climatique avec l'aide d'Albert ier

Plongée dans les relevés météorologiques

Une visite un peu spéciale

Le 27 août 2019, le Musée océanographique a accueilli le Professeur Rob Allan.

Responsable du projet ACRE : « Atmospheric Circulation Reconstructions over the Earth », le Prof. Allan est venu au musée pour prendre connaissance des journaux de bords des navires du Prince Albert Ier, datant de 1873 à 1922, ainsi que des relevés météorologiques effectués au musée entre 1911 et 1970. Ces documents rassemblent en effet de précieuses données météorologiques qui constituent une très riche mine d’informations pour l’étude des changements climatiques, au cœur du projet ACRE.

La venue du Professeur Allan témoigne de l’intérêt que représente aujourd’hui encore l’œuvre du Prince Albert Ier.

Cette visite entre en résonnance avec les manifestations organisées par le Comité de commémoration de la disparition du Prince Albert Ier, et dans l’optique d’un partenariat élargi entre l’Institut océanographique et les porteurs du projet ACRE, axé autour de l’étude des grandes évolutions du climat à l’échelle de la planète.

Page de couverture de l’un des journaux de bord de l’Hirondelle (1884-1887), premier navire de campagnes océanographiques menées par le Prince Albert Ier.

en savoir plus sur l'acre

Cette initiative internationale récupère des données météorologiques mondiales terrestres et marines. Ceci a pour but de d’étayer les reconstructions météorologiques 3D sur les 200-250 dernières années. Ainsi pourvoir observer et analyser les impacts climatiques dans le monde entier. Toutes les données météorologiques sont directement disponible gratuitement sur le site de l’ACRE.

VOIR également

" Corail "

par coral guardian

les communautés locales au chevet DES RÉCIFS CORALLIENS

Logo Coral Guardian Blanc

En 2020 – 2021, le Musée océanographique se met aux couleurs du corail : actions de sensibilisation, édition d’ouvrages, expositions… Un parcours thématique spécialement dédié à cet animal fascinant vous est ainsi proposé tout au long de votre visite du Musée : l’exposition « CORAIL » de Coral Guardian et du photographe et biologiste marin Martin Colognoli en fait notamment partie et vous invite à découvrir l’univers fragile des récifs coralliens au travers de l’histoire de pêcheurs traditionnels indonésiens qui protègent et restaurent cet écosystème, dont ils dépendent étroitement pour vivre.

une exposition sur le lien homme - corail

L’Institut océanographique travaille depuis très longtemps pour la préservation des récifs coralliens. Nous mettons également à l’honneur les organisations qui œuvrent également dans ce sens. L’exposition photographique « CORAIL » de l’ONG Coral Guardian et du photographe Martin Colognoli permet de découvrir la relation étonnante et sensible qui a pu se créer entre des communautés locales et leurs récifs coralliens, notamment en matière de réparation des milieux et de leur bonne gestion. Vous plongerez ainsi dans l’univers fragile des récifs coralliens, mettant en lumière l’harmonie entre l’humain et la nature : un message à la fois urgent et plein d’espoir, à découvrir et à soutenir !

à voir également

A partir du 18 Juillet, le Musée Océanographique de Monaco accueille la nouvelle exposition IMMERSION : nagez sans vous mouiller au milieu des richesses naturelles de la Grande Barrière de Corail !

Faites de nouvelles rencontres

La Grande Barrière de corail australienne est l’un des écosystèmes les plus riches de la planète. Venez découvrir la beauté des coraux australiens à travers un dispositif unique, une exposition à couper le souffle !

Petite fille à l'exposition Immersion - Musée océanographique

Contribuez à la protection de l'océan

Depuis le lancement de la Fête du Musée le 6 juin, en version intégralement digitale (www.fetedumusee.oceano.org) vous pouvez devenir le parrain d’un poisson de nos aquariums. Choisissez parmi les 5 espèces proposées et participez ainsi au soutien des aquariums du Musée et à notre démarche de sensibilisation à la protection des espèces marines. 

Accès illimité au Musée pendant un an !

Devenez parrain d’une petite roussette, une méduse Aurelia, un poisson-clown, poisson cardinal de Banggai ou encore un hippocampe, tout en bénéficiant de l’accès illimité au musée océanographique pendant un an (valable pour un adulte et un enfant de moins de 18 ans).

Vous recevrez aussi un certificat officialisant le parrainage, la carte d’identité de l’animal choisi ainsi que des lettres d’informations sur votre animal parrainé plusieurs fois dans l’année.

 

Pourquoi parrainer un poisson?

Voir AUSSI

INFORMATIONS pratiques COVID-19

pour une visite sereine du musée

Toute l’équipe du Musée océanographique de Monaco est heureuse de vous accueillir !

Pour votre sécurité et celle de nos équipes, nous avons adapté nos conditions de visite pour faciliter votre parcours depuis l’achat de vos billets jusqu’à la sortie du Musée : laissez-vous guider et vivez une expérience de visite unique au cœur de l’océan.

Vivons l’océan !

horaires de visite

Le saviez-vous?

Le Musée océanographique de Monaco reste ouvert tous les jours de la semaine !

ATTENTION : fermeture à 17h00 durant le mois de mars

Heures d'ouverture (en continu) :
Janvier | Février 10h00 à 17h00
Mars 10h00 à 18h00
Avril | Mai | Juin 10h00 à 19h00
Juillet | Août 9h30 à 20h00
Septembre 10h00 à 19h00
Octobre | Novembre | Décembre 10h00 à 18h00

La vente de tickets

– SUR INTERNET : Réservez en ligne vos billets d’entrée, vos animations ou encore votre session d’ESCAPE GAME.

e-tickets à présenter sur votre téléphone portable directement à l’entrée principale du Musée

 

– SUR PLACE : Notre service de billetterie aux caisses du Musée reste accessible sur le parvis du site. 

Des mesures de distanciation sont prévues, pour le bien-être de tous.

Vos nouvelles conditions de visite en toute sénérité

  • Un accueil réorganisé pour votre sécurité : gestion et respect des règles de distanciation dès votre arrivée sur le parvis du Musée océanographique et matérialisation des files d’attentes différenciées si vous venez d’acheter vos billets aux caisses ou si vous êtes déjà munis d’un billet acheté en ligne.
  • Nombre limité de visiteurs pour une visite plus fluide : le Musée océanographique a réduit sa capacité d’accueil simultané de 50% et se réserve le droit de fermer ses caisses en cas de trop forte affluence.
  • Port du masque obligatoire à partir de 5 ans pour plus de sécurité : venez masqués. Aucune entrée ne pourra être autorisée dans l’enceinte du Musée sans le port d’un masque de protection, obligatoire durant toute la durée de la visite. En cas d’oubli, des masques seront disponibles à la vente aux caisses extérieures et à l’accueil.
  • Parcours de visite à sens unique pour une découverte facilitée : un sens de circulation unique est mis en place dans la plupart des espaces du musée pour faciliter la gestion des flux et le respect des règles de distanciation.
  • Des animations revisitées : nos animations incontournables comme le « Bassin tactile » ou « ImmerSEAve 360° » ont été adaptées afin de vous permettre de « Vivre l’océan » en toute sécurité, notamment en limitant les contacts.
  • Gestes barrières : les consignes sanitaires et distances de sécurité ont été matérialisées ou sont rappelées dans les différents espaces du Musée à l’aide de stickers au sol et de panneaux d’information. Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont également à votre disposition tout au long du parcours.
A4_3D

Quelques informations complémentaires

Les conditions d’accès au Restaurant du Musée « La Terrasse », sont revues pour votre sécurité. Le nombre de convives autorisé est revu à la baisse. Pour faciliter votre accueil nous vous conseillons de privilégier les réservations en contactant le restaurant dès votre arrivée ou au 00377 93 15 36 16.

Information

Nous vous informons que le restaurant « La Terrasse » est actuellement fermé aux visiteurs.

Voir aussi

Le coin des enfants

MÊME EN CONFINEMENT, VIVONS L’OCÉAN !

Nous vous donnons rendez-vous tous les jours sur nos réseaux sociaux et sur notre site internet pour vous aider à divertir utilement vos enfants !

Ensemble #VivonsLocean au travers d’anecdotes, de découvertes sous-marines et d’histoires océanographiques…

LE CONTE DE NERINE EPISODE 2

L’Institut océanographique de Monaco vous invite à suivre les aventures de la petite tortue Nérine à travers plusieurs épisodes ponctués par des ateliers DIY (Do It Yourself) afin que votre enfant et vous puissiez reproduire l’histoire dans votre salon avec des objets du quotidien.


Le jeu des 7 erreurs

Arriverez-vous à retrouver les 7 erreurs qui se sont glissées dans les images suivantes?

Choisissez une des images originales sur la droite et ouvrez bien l’oeil! Les réponses vous sont donnés dans les liens en dessous.

ATELIER "D.I.Y." : LE conte de nérine

L’Institut océanographique de Monaco vous invite à suivre les aventures de la petite tortue Nérine à travers plusieurs épisodes ponctués par des ateliers DIY (Do It Yourself) afin que votre enfant et vous puissiez reproduire l’histoire dans votre salon avec des objets du quotidien.

Sous la forme d’un conte participatif, votre enfant découvrira avec Nérine le cycle de la vie d’une tortue marine, de sa naissance à l’âge adulte, l’écosystème marin et les enjeux environnementaux qui les menacent. Au fil de son voyage à travers les courants marins, plusieurs animaux croiseront le chemin de notre petite tortue caouanne. Attention ! Le périple de Nérine ne sera pas de tout repos. Elle devra faire face à plusieurs obstacles tout au long de sa vie…

C'est à

Et pour gagner des entrées à la réouverture du musée, partagez vos plus belles réalisations sur Instagram (@oceanomonaco) et répondez aux questions ci-dessous :

  • Quels sont les différents matériaux utilisés pour créer les personnages de cette histoire ?
  • Pourquoi les tortues marines pondent-elles leurs œufs au coucher du soleil ?
  • Comment retournent-elles à la mer après avoir pondu leurs œufs ?

Bonne chance !

LEs fiches PéDAGO : le réseau alimentaire

Découvrez les régimes alimentaires des algues marines, des tortues, la moule ou encore le poulpe et pleins d’autres espèces marines. Apprenez qui mange qui en reconstitutant le réseau alimentaire en Méditerrannée grâce à l’Annexe. A vos colles et crayons !

Les fiches Pédago : Les coraux

Les récifs coralliens sont des véritables oasis de vie ! Ils représentent à peine 0.2 % de la surface océanique mondiale et pourtant un tiers des espèces marines connus à ce jour y trouvent refuge. Chacune de ses espèces est importante au bon maintien du récif.

Au travers de ces deux cahiers de jeu (un pour les enfants et un pour les parents), découvez quels sont les différents types de récifs coralliens que l’on retrouve dans nos océans. Apprenez aussi les menaces qui pèsent sur ces récifs et comment lutter et préserver ce trésor de biodiversité.

LEs fiches pédago (partie ii) : identifier les tortues marines

Apprenez à reconnaître les différentes espèces de tortues marines grâce une « clé d’identification » : un outil utilisé par les scientifiques afin d’identifier les espèces grâce à leurs caractéristiques morphologiques.

Apprenez-en plus en téléchargeant ces clés d’identification des tortues marines! 

les fiches pédago (PARTIE I) : les tortues

Les tortues marines peuplent les mers depuis 110 millions d’années et ont traversé plusieurs bouleversements climatiques. Pourtant, aujourd’hui, les tortues sont menacées sur terre et en mer. Où vivent-elles ? Comment les reconnaître ? Comment se reproduisent-elles ? Quel est leur mode de vie ?

Vous aussi, partez à la rencontre de ces animaux pour essayer de mieux les connaître et les protéger au travers d’un cahier de jeu (un pour les parents, un pour les enfants).

Le cahier de coloriage

Téléchargez ce cahier de coloriage spécial 0céan et laissez vos chères têtes blondes exprimer leur âme d’artiste. Il ne vous reste plus qu’à tailler les crayons de couleurs et sortire les feutres!

A SUIVRE LA SEMAINE PROCHAINE

Découvrez de nouveaux contenus dans une semaine !

1ère mondiale :

naissance de poissons hachettes nains au Musée

nos experts de L’AQUARIUM sont heureux d'annoncer la première Naissance en aquarium de poissons hachettes nains
Parapriacanthus ransonneti

 

Subjugués par la beauté d’un banc de poissons hachette nains lors d’une visite au Japon, les aquariologistes du Musée océanographique, d’Océanopolis et de Marineland se sont lancé un défi en passe d’être relevé : créer un banc de ces mystérieux poissons, à partir de larves élevées à l’aquarium. A Monaco, après seulement quelques semaines d’acclimatation, les géniteurs fraîchement arrivés du Japon ont commencé à pondre. Les larves récupérées avec patience et minutie ont ensuite grandi sous le regard émerveillé des soigneurs. 

 

Cette démarche exprime également l’importance d’une démarche responsable pour l’Institut océanographique vis-à-vis du milieu marin : avec cette reproduction en aquarium, les experts du Musée océanographique vont directement contribuer à la diminution de la pression de pêche sur cette espèce en milieu naturel !

 

La création d’un banc entier va demander du temps et beaucoup de travail mais ce qui était un rêve il y a un an est en train de prendre forme sous nos yeux ! Rendez vous dans quelques mois à Monaco pour découvrir ces merveilleux poissons et leurs mouvements somptueux lorsqu’ils forment un banc.