Aquariums

S’émerveiller devant la beauté des récifs coralliens

ZOOM

CORAIL

Le Musée océanographique de Monaco abrite l’un des plus anciens aquariums au monde. Ici, les coraux sont des stars. Dès les années 1930, les premiers poissons tropicaux étaient présentés avec des squelettes de coraux, dans des paysages sous-marins spectaculaires pour l’époque. Nous retrouvons aujourd’hui des bassins avec de multiples poissons coralliens typiques des milieux récifaux.

Cette étape du Zoom corail propose aux visiteurs de s’arrêter devant le Grand Bac corail (Niv. -1) et le Bac Djibouti (Niv. -2) pour prendre le temps de s’émerveiller face aux ballets du vivant qui se déroulent sous leurs yeux.

Une diversité saisissante !

Tous les coraux visibles dans les aquariums du Musée (plus de 150 espèces différentes !) sont vivants. Parmi la multitude des coraux mous et durs des aquariums évoluent des poissons de récif tels que les poissons-clowns, poissons-lapins, demoiselles, poissons-chirurgiens, fusiliers, balistes, poissons-anges, barbiers ou poissons-papillons, mais aussi des invertébrés (anémones, oursins, crevettes, concombres de mer…).

Aujourd’hui, le plus grand aquarium du Musée océanographique – un bac de 450 000 litres d’eau de mer situé au niveau -1 – reconstitue l’écosystème d’un récif corallien.

Une diversité de formes, de couleurs et d’espèces saisissante à découvrir !

La naissance de la culture du corail

À la fin des années 1980, le Musée s’est lancé dans la présentation de coraux vivants et fut pionnier dans leur maintien et leur reproduction hors de leur milieu naturel. C’est ainsi qu’a débuté, il y a plus de 30 ans, la culture du corail au Musée. Les spécimens implantés à l’époque se sont multipliés et vivent toujours !

Cela représente un record mondial… et une fierté pour les équipes. L’aquarium à partir duquel tout a commencé se trouve au niveau -2 du Musée.

aller plus loin dans le parcours corail